Un témoignage, de retour de la ZAD

Témoignage de René Bellour de retour de la Zad ce week-end:

Bonsoir,

Nous sommes arrivés en début d’après-midi à NDDL, à la réunion des Collectifs mais finalement, nous avons jugé qu’il était plus important pour nous de nous imprégner de la réalité sur le terrain de la ZAD.

Avant d’arriver à La Châtaigne, il nous a été conseillé de garer notre voiture comme le carrefour était bloqué par les CRS.
Nous nous sommes donc rendus à pied en contournant le carrefour bloqués par les « play-mobiles », & heureusement qu’on avait nos bottes !
En fait, les barricades de CRS  sont très facilement contournables : ils font purement & simplement acte de présence; ils appliquent l’interdiction de franchir un carrefour au milieu de nulle-part, point-barre !

Sur la route, on est agréablement surpris de rencontres diverses & variées:  les gens vous interpellent gentiment selon les informations qu’ils glanent, soit en français, mais aussi beaucoup dans d’autres langues, en anglais, espagnol , ou….

Les routes sont barrées par des barricades impressionnantes & souvent originales, formées de taules artistiquement décorées, des ballots d’enrubannage, des branches, des palettes…. & la plupart sont gardées par des vigies qui se relayent jour & nuit.
– La Châtaigne est le noyau de la ZAD, en fait. – Pour y accéder, après avoir passé les barricades, on doit passer 2 rangées de branches d’arbres tressées, distantes d’une dizaine de mètres chacune. Ensuite, il faut passer le barrage de tracteurs enchaînés en cercle.
Alors, la scène…. on patauge dans la boue liquide, bien malaxée (!)
En plus, comme c’était samedi, selon leur organisation, c’était le jour « de chauffe » des tracteurs, histoire de bien s’assurer que tous ces engins sont toujours en bon état de fonctionnement !  ( Vous imaginez l’effet d’une 40taine de tracteurs vrombissant tous ensemble !)

L’ambiance ?
Surréaliste !  Une société où chacun vaque à ses occupations selon sa conscience, ses compétences sans organisation apparemment définie & qui pourtant constitue un bloc de résistance face à… l’envahisseur potentiel ! Un esprit de tolérance, d’entraide & de gentillesse y règne. Le respect de chacun est un véritable trait d’union.
La nuit, dès 17 heures, tout prend encore une autre dimension : la danse des lampes frontales qui se déplacent de tous bords. Il faut noter que le terrain est immense & qu’un peu partout des « squats »et des cabanes dans des arbres ont été construits.

Que des gens déterminés sur place, que ce soient les ZADistes ou les paysans, ces derniers n’ont même pas hésité à utiliser des tracteurs tous neufs pour faire barrage!

Pour ce qui est de la réunion des collectifs, les débats ont été très intéressants.  On a entendu, par exemple, les propos des collectifs des élus, qui font des adhérents maintenant sur toute la France, ou le collectif des pilotes de ligne, qui précisent que leur emploi du temps leur permet de passer du temps derrière les barricades & de démonter les arguments des pro-aéroports par leurs compétences techniques. Ils invitent même les opposants à ne pas hésiter à les solliciter pour bien étayer un argumentaire.

On a défini des actions concrètes :
– blocage de péage,
– parkings gratuits,
– sabotage de chantiers industriels,

Il est prévu que ces actions soient réalisées le même jour sur toute la France & donc les dates seront transmises ultérieurement.
Il est également convenu d’aller soutenir le collègue incarcéré à Nantes pour 5 mois.

C’est très important d’y aller pour se rendre compte de l’étendue du projet & de l’engagement des gens concernés.
C’est là une prise de conscience massive que tous, nous devons être acteurs du changement de société !
Allez-y , vous en reviendrez grandis & encore plus motivés pour changer Ce qu’ils voudraient nous imposer !

Solidairement vôtre,

Anne & René BELLOUR

Publicités

1 commentaire

Classé dans Témoignages

Une réponse à “Un témoignage, de retour de la ZAD

  1. JC

    Bonjour,
    J’y étais samedi ! Même impression .. impressionnant ce qui se passe la bas !
    http://crozon.blogs.letelegramme.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s