Archives de Catégorie: communiqués associatifs et politiques

Action du comité NDDL basque à la permanence du PS

Pas à dire, le comité basque est actif, inventif et efficace. Bravo!

Communiqué de presse du comité de soutien NDDL Pays Basque du 26 mars 2016

AVIS d’EXPULSION du Parti Socialiste de son local place des Gascons à Bayonne

Ce samedi 26 mars 2016, les habitants « historiques » de Notre-Dame-Des-Landes sont devenus expulsables et occupent donc illégalement leurs terres et leurs habitations.
Un appel a été lancé à tous les comités de soutien de l’hexagone et d’ailleurs.
Nous, comité de soutien Pays Basque y avons répondu car nous ne reconnaissons pas la légitimité de cette décision d’expropriation-expulsion.
Nous avons placardé un AVIS d’EXPULSION sur le local du Parti Socialiste de la place des Gascons à Bayonne (rebaptisé Parti Social-traître). Nous l’avons symboliquement fermé et nous avons délimité cette zone comme dangereuse pour cause d’inutilité publique, mensonges avérés et répétés, atteinte aux biens communs, destructions d’habitats, mauvais traitements, incitation à la désespérance.
Vous trouverez ci-joint des photos de cette action.
L’aéroport ne se fera pas !
100_3662

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, communiqués associatifs et politiques, Uncategorized

Communiqué de presse inter comités de soutien à la lutte de NDDL suite à la manif du 22 février

Nous, comités de soutien à la lutte de Nddl de toute la France et de plus loin encore, soutenons pleinement la position exprimée dans le communiqué de presse des organisateurs/trices de la manifestation du samedi 22 février 2014 à Nantes.

Nous tenons à souligner l’incontestable succès de ce rassemblement et notre plaisir à y avoir participé. Une manif populaire, puissante, digne. C’est une convergence forte à souligner entre urbains et monde agricole ! Nous sommes d’autant plus regonflé.es et motivé.es pour les suites de la mobilisation que cette journée de manifestation a permis un moment de retrouvailles et d’échange et nous a permis de prendre la mesure de nos forces et de nos soutiens. Et d’autant plus convaincu.es qu’au vu de la mobilisation qui ne cesse de s’élargir année après année, l’arrêt du projet ne saurait être qu’inéluctable, malgré la propagande qui voudrait nous faire croire le contraire.

Cette manifestation comme les luttes auxquelles nous participons ici et là contre les grands et petits projets nuisibles imposés nous apprend ou nous confirme d’où vient la violence réelle et comment elle est instrumentalisée par les puissants- industriels, financiers, gouvernementaux et média-s. Nous déplorons la présence policière excessive dans les rues de Nantes ce samedi 22 et nous apportons tout notre soutien à celles et ceux d’entre nous qui ont été blessé.es au cours des interventions des forces de l’ordre.

Nous ne nous laisserons pas tromper. Nous sommes et resterons uni.es.

Les comités de soutien continueront les actions visant à informer le public des enjeux de la défense de la Zad et envisageront, en fonction de l’évolution de la situation, les actions nécessaires d’opposition au projet d’aéroport. En cas d’intervention sur la Zad, les comités rappellent qu’ils se tiennent notamment prêts à répondre à l’appel lancé par les opposants : venir en renfort sur place, bloquer Vinci, ses alliés et ses sous-traitants par tous les moyens jugés nécessaires et occuper les lieux de pouvoir là où ils sont.

Résistance !

Mercredi 26 février 2014

*Comités Signataires au 27 février 2014 :* Comité NDDL 18 (Bourges) Collectif Alsace NDDL Comité NDDL 4B16 Collectif NDDL Centre Finistère Comité NDDL – Plateau de Saclay Comité de Troyes (Aube, 10, Champagne) Comité Régional Nord-Pas de Calais Collectif de solidarité ZAD Rouen-NDDL Comité NDDL Pleudaniel, Côtes d’Armor Comité bigouden Comité de soutien Challans Nord Ouest Vendée (85) Comité NDDL 92 sud Collectif Nantais Contre l’Aéroport (CNCA – 44) Comite de Lisieux (14) Collectif de Nîmes (30) Collectif Nddl Beauvais (60) Comité NDDL Challans (85) Comité Nort Nozay (44) Comité du Comminges (sud de la Haute-Garonne 31) Collectif IDF Collectif NDDL de Quimper Cornouaille(29) Comité NDDL Saint-Malo (35) Collectif de l’Université de Nantes Contre l’Aéroport (CUNCA) Comité de soutien 79 aux opposants à l’aéroport de NDDL Comité poitevin NDDL Comité NDDL St Brieuc (22) collectif des buzug du Trégor (22) Comité de soutien NDDL Chalon-sur-Saône (71) Comité Bordelais de soutien à NDDL Comité de soutien saintais contre le projet d’aéroport à NDDL Comite11 (Aude) Comité de soutien Nord 79 Comité nddl cherbourg (50) Comité de soutien Saumur-Chinon (49-37) Collectif Jura-NDDL-Sauvons l’Avenir- Sauvons nos Terres Collectif Alternatiba 79 Comité NDDL Manche Comité de soutien Allier Comité Sud Loire (44) Comité Dijon-Nddl

1 commentaire

Classé dans Actualité, communiqués associatifs et politiques

Notre Dame des Landes: début des travaux pour 2014? Une pétition à signer très vite!

Le communiqué ci dessous est celui de FNE, qui résume bien la situation. Le mode d’emploi pour signer la pétition est sous le communiqué.

Le préfet de Loire-Atlantique a annoncé ce lundi 16 décembre qu’il s’apprête à accorder aux porteurs de projet les autorisations rendues nécessaires au titre de la « loi sur l’eau ». Les autorisations « espèces protégées » suivront quelques semaines plus tard. Au vu de la non-conformité manifeste des dossiers sur ces aspects, l’État va porter un coup très sérieux au droit de l’environnement, ce que nos associations ne pourront pas accepter. Nous contesterons en justice ces autorisations.

Une méthode de compensation environnementale invalidée

La réalisation du projet suppose la destruction de plus de 1200 hectares de zones humides, secteurs écologiquement très sensibles. Pour procéder à leur destruction, les porteurs de projet doivent démontrer qu’ils ont les moyens de compenser ces atteintes.

L’État avait à l’automne 2012 nommé un collège d’experts scientifiques chargés de valider la méthode de compensation proposée : en avril 2013, les experts ont invalidé cette méthode, soulignant son incompatibilité avec la législation applicable. Les autorisations « loi sur l’eau » seront donc accordées en dépit de cette invalidation, qui n’a aucunement été levée par les experts. « Le Ministre de l’Écologie n’a d’ailleurs pas répondu à notre demande visant à soumettre de nouveau le dossier aux experts » rappelle Yves Lepage, président de FNE Pays de la Loire.

Des inventaires naturalistes à refaire entièrement

Plusieurs centaines d’espèces protégées différentes devraient être détruites lors des travaux de construction de l’aéroport. De la même manière, cette destruction devrait légalement, s’il était démontré qu’elle est inévitable, donner lieu à une compensation.

Pour y procéder, les porteurs de projet doivent en premier lieu avoir réalisé un état des lieux complet de l’environnement du site. Or, le Conseil National de Protection de la Nature a alerté en avril 2013 les porteurs de projet sur le fait que les inventaires initiaux étaient très incomplets et devaient être complétés pendant une période d’au moins deux ans. Ceci ne pourra évidemment pas être fait d’ici quelques semaines. Hervé Le Strat, vice-président de Bretagne Vivante, explique : « C’est un passage en force d’autant plus inacceptable que plusieurs espèces « oubliées » ont été identifiées par les Naturalistes en Lutte sur le terrain. Le constat et la prise en compte de ces espèces dans le dossier est une formalité incontournable. En tout état de cause, les transferts d’espèces protégées et d’habitats ne permettront pas de sauvegarder ni de reproduire à l’identique les milieux avec toutes leurs fonctionnalités ».

L’État se met hors la loi

L’État a décidé sur ce dossier de passer en force et d’imposer ce projet anachronique par tous les moyens. Pour Michel Dubromel, pilote du réseau Transports de FNE, « toute atteinte aux milieux naturels est empêchée légalement par l’existence d’une alternative : le réaménagement de l’aéroport existant de Nantes-Atlantique, reconnu possible par les derniers travaux de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Pour peu que l’on prenne des hypothèses de travail similaires, on s’apercevra d’ailleurs que ce réaménagement sera moins couteux que la construction d’un nouvel aéroport ».

Les autorisations qui vont être accordées de façon imminente seront nécessairement annulées par les tribunaux, que nos associations saisiront dans les semaines qui viennent. Il est à craindre que l’État et la société AGO ne commencent très prochainement des travaux qui auront un impact irréversible sur les milieux. Ce faisant, l’État s’enfoncerait encore davantage dans l’illégalité.

 

COMMENT AGIR ?

sur le site

La cyber @ction est signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sauvons-landes-dame-712.html

par copier-coller

 C’EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :
1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l’objet de votre  choix :  carton rouge !
5- Adressez votre message aux  adresses suivantes :
cyberacteurs@wanadoo.fr
premier-ministre@cab.pm.gouv.fr

Cliquer ici :<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr,premier-ministre@cab.pm.gouv.fr>

ou ici selon votre logiciel de messagerie
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr;premier-ministre@cab.pm.gouv.fr>

Vérifiez que les 2 adresses apparaissent bien

6- Envoyez le message

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au Premier Ministre et à Cyber @cteurs pour nous permettre d’évaluer l’impact de cette action.

############

Prénom NOM
adresse
code postal commune :

Monsieur le Premier Ministre,

Laisser passer Notre-Dame-des-Landes, 
c’est laisser passer l’idée que notre avenir puisse être celui du développement durable.
c’est faire passer l’idée terrible que l’écologie ne sert à rien sauf à des beaux discours. 
c’est faire une croix sur la transition écologique et énergétique de ce pays.

A la veille d’échéances électorales importantes, nous vous demandons de ne pas signer les arrêtés de destruction 
et d’arrêter les convois de police et de pelleteuses !

Veuillez croire en ma vigilance sur ce dossier.

############

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, AGIR, communiqués associatifs et politiques

Communiqués de presse

Suite au rendu des travaux de la commission scientifique, de la mission agricole et de la commission du dialogue ce mardi 9 avril, les communiqués de presse ont été nombreux ; en voici quelques uns :

 

1- Communiqué de presse de l’ACIPA et des opposants- le 09 avril 2013

L’ACIPA et tous les opposants au projet d’aéroport restent mobilisés

Au vu de la communication gouvernementale en l’état, nous constatons que tous les arguments avancés par les associations anti-aéroport depuis le débat public en passant par les enquêtes d’utilité publique et les enquêtes loi sur l’eau sont reconnus sur la forme et sur le fond

En conséquence, l’occupation et la protection de tous les sites de la ZAD sont totalement justifiées. Ce qui est déjà détruit est inacceptable. 

 La mobilisation continue à travers les prochains rendez-vous : Sème ta ZAD le 13 avril, Chaîne humaine le 11 mai, ainsi que le grand rendez-vous de l’été, les 3 et 4 août.

Il en sera ainsi jusqu’à l’arrêt définit du projet, par l’abrogation de la DUP.

La seule solution raisonnable, c’est l’optimisation de Nantes-Atlantique.

2- Communiqué de presse du CéDpa – le 10 avril 2013

Trois rapports qui mènent à terme à la modernisation de Nantes Atlantique

 

Le CéDpa se félicite que le rapport de la commission d’expertises scientifiques invalide la méthode proposée par les porteurs du projet pour compenser la destruction des zones humides, des cours d’eau et du bocage de Notre Dame des Landes.

Il se félicite aussi que la commission agricole ait mis en lumière la consommation disproportionnée d’espaces agricoles pour un projet jugé surdimensionné.

Côté « commission du dialogue », son avis était attendu et malgré le parti pris initial affirmé par son président favorable au projet, certaines de nos propositions ont pu être retenues comme l’évaluation du coût du réaménagement de Nantes Atlantique.

Nous constatons que la commission du dialogue ne mentionne pas les sévères critiques concernant les fondements économiques du projet et reprend sans critique des arguments des porteurs du projet notamment les difficultés pour l’amélioration et l’agrandissement de Nantes-Atlantique et la croyance d’une expansion des liaisons directes point à point par le déplacement de la plateforme du sud au nord de la Loire. Les nombreuses questions que nous avons posées à ce sujet sont à ce jour toujoursrestées sans réponse.

Nous demandons que le gouvernement suive les préconisations des différentes commissions et que les travaux ne démarrent pas avant le rendu des études complémentaires. Nous aurons alors vraisemblablement la confirmation que l’optimisation de l’aéroport actuel de Nantes Atlantique est  la solution la plus raisonnable.

Le collectif d’élus rappelle que le dossier est maintenant sur la table de l’Europe (commission des pétitions, de la concurrence) et appelle la population à participer massivement aux prochains rendez-vous des opposants.

 

 3- Communiqué de presse de la Confédération Paysanne nationale – 10 avril 2013

Après le dialogue biaisé, la mobilisation déterminée !

Les conclusions du rapport de la Commission dite « de dialogue », mise en place en novembre 2012 par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, ont été rendues hier. Nous n’en attendions rien, nous n’avons pas été déçus. Son contenu est à la hauteur de l’ambition politique affichée sur le carnet de commande : ne pas remettre en cause le projet tout en apportant des précisions techniques complémentaires et remettre des propositions, quatre mois plus tard, sur la manière de poursuivre le dialogue.

Pour la Confédération paysanne, cette « parenthèse » de quatre mois aux allures de trêve doit déboucher maintenant sur un nouvel élan de résistance. L’occasion est donnée d’y répondre très prochainement en se mobilisant dès le 13 avril pour soutenir les occupants lors de l’action « Sème ta ZAD » pour reconquérir le territoire en culture alimentaire, puis le 11 mai pour la Chaine humaine, et les 3 et 4 août pour le grand rassemblement des opposants à ce projet insensé.

L’opposition est plus que jamais évidente entre partisans du bradage-gaspillage des ressources à des intérêts spéculatifs et privés, et militants engagés pour la souveraineté alimentaire, la relocalisation de la production agricole, l’emploi paysan et la vie des territoires.

Pour barrer la route définitivement à la « stratégie économique tournée vers l’exportation et l’installation d’entreprises internationales » (recommandation 5 du rapport), la Confédération paysanne appelle ses adhérents, sympathisants et l’ensemble des opposants à la vigilance et à la mobilisation, à Notre-Dame-des-Landes, comme sur l’ensemble du territoire.

 

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, communiqués associatifs et politiques

Le 23 janvier, Attac organise sa mensuelle sur les « grands projets inutiles et imposés »

Le comité local d’ATTAC Pau organise

 
Mercredi 23 Janvier
à 20h30
au Complexe de la République (salle 707)
 
un débat sur «  Les Grands Projets Inutiles Imposés », avec Julien Milanesi et Louise Mayerau
http://local.attac.org/pau/epona/spip.php?article458
 
L’importance de cette question ainsi que son actualité ne vous ont pas échappé.
Les partis politiques sont invités à participer à cette soirée, pour faire connaître leur position sur ces projets (Notre-Dame-des-Landes, « autoroute » Pau-Oloron, LGV, liaison Lyon-Turin, grand stade de Bordeaux …).
 
En espérant votre participation,
pour le CA d’ATTAC Pau,  René Rochange

Poster un commentaire

Classé dans Actualité, communiqués associatifs et politiques

Cycles & Recycle : déplacements doux contre déplacements fous

C&R œuvre pour la promotion et le développement de la pratique du vélo ou d’un véhicule à propulsion humaine (VPH) comme moyen de transport de personnes ou de charges. Nous sommes donc en opposition franche avec le projet de société qui est derrière cet aéroport à Notre Dame Des Landes et la nouvelle route Poey Oloron ici.

Le vélo comme moyen de transport implique de manière très forte des circuits courts, la sobriété, la réduction de la consommation, etc.

Un aéro-port inutile et éloigné de 30 km du centre ville (comme le sont maintenant aussi les gares TGV), ou un maillon supplémentaire sur l’axe E7 (Poey Oloron), impliquent exactement le contraire : l’obligation d’avoir une voiture, de voyager loin, de transporter les biens de consommation sur de longue distances, etc.

Le projet de société de Cycles&Recycle, c’est le circuit court, la sobriété, la réduction de la consommation.
Celui des promoteurs des Grands Projets Inutiles et Imposés (GPII), c’est le circuit long, le gaspillage des ressources naturelle et l’augmentation de la consommation.

Poster un commentaire

Classé dans communiqués associatifs et politiques

Gédéol : notre projet de société n’est pas celui-là

Cet aéroport à NDDL et cette nouvelle route entre Poey de Lescar et Oloron sont inévitables et indispensables si on accepte la logique du toujours plus, la recherche de croissance à tout prix. Comme ils sont en même temps inacceptable localement, d’un point de vue écologique, économique et social, seule la force policière permettra leur réalisation.
Gédéol, Groupe pour la décroissance à Oloron, s’élève donc contre le projet de société qu’il y a derrière ces GPII (Grands Projets Inutiles et Imposés).
Notre projet de société à nous, objecteurs de croissance, est porteur d’épanouissement personnel, de lien social, d’emplois, de services publics, de responsabilité individuelle et collective… Il est fait d’agriculture biologique, de rénovation du bati existant, de produit durables et réparables, de transport doux, de diminution des besoins en transport…

Poster un commentaire

Classé dans communiqués associatifs et politiques